Petitogre.fr

Feuille de choux

Les news de saison

Le chef est l’invité du festival OMNIVORE !

Festival OMNIVORE, du 10 au 12 septembre parc floral de PARIS! Ce sera pour l’occasion pour le Chef Jules nIang de vous parler de son projet OLEL (projet de fermes intégrées en Afrique, mais pas seulement !) et de faire déguster sa cuisine de contraste aux parisiens. Une rentrée qui s’annonce bien.
https://www.omnivore.com/fr/article/afrokif-au-parc-floral
Afrokif au Parc Floral. Continent à l’honneur cette année, l’Afrique résonne sur toutes les scènes du festival.

VENIR AU FESTIVAL: https://www.omnivore.com/fr/tour/paris/2022/billetterie

Si la contribution de l’Afrique au changement climatique est historiquement faible (depuis 1751, 48 pays africains ont émis moins de 1% des émissions mondiales de dioxyde de carbone, peut-on lire dans un article de Reporterre), le continent en subit de plein fouet les conséquences. Pour les atténuer et apporter des solutions, des initiatives se multiplient, notamment dans le domaine de l’alimentation et l’agriculture. Les chefs Jules Niang, Dieuveil Malonga et Harouna Sow accompagnent ainsi des projets d’agriculture paysanne et vivrière en Afrique de l’Ouest.
Gombos, millet, niébé, souchet, manioc : non contents d’être délicieux, les ingrédients qu’ils y cultivent jouent de la résistance et contribuent à une alimentation locale, décarbonée et équilibrée.
Attiéké ivoirien, saka-saka congolais, mafé sénégalais, injera éthiopienne ou même gâteaux nigérians dont raffolait Fela Kuti : autant qu’il n’existe pas de cuisine européenne, il n’est pas non plus de cuisine africaine au singulier. Bien au contraire, elles sont singulières et se conjuguent au futur et au pluriel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 9809 to the field below: