Petitogre.fr

Feuille de choux

Les news de saison

Portrait pour « Le tours des terroirs »

Quand Jules Niang arrive en France en 2004, ce n’est pas tout de suite pour la cuisine mais plutôt pour poursuivre ses études dans la gestion.

À Nice, un restaurant lui ouvre ses portes, en plus de gagner de quoi vivre, le cuisinier gagne une passion. « J’ai toujours adoré la cuisine, et désormais, je veux rester dedans. » Après plusieurs expériences dans des établissements aux cuisines différentes, libanaises, françaises, italiennes, il se lance en 2013 en ouvrant son propre restaurant : Le Petit Ogre. Et c’est à Lyon qu’il décide de poser ses bagages, sa ville coup de cœur. Dans son restaurant situé dans le 3e arrondissement, il propose une cuisine de contraste. « Ma cuisine, c’est un dialogue, explique Jules Niang. Je pars du produit qui peut être français ou africain et je crée des passerelles, avec des poivres, des épices, des condiments afin de créer de l’émotion

Pour sublimer sa cuisine de saison, le chef porte une attention particulière à travailler avec des produits locaux. Pour aller encore plus loin dans sa démarche, il créer un projet de ferme intégrée en Afrique où seront cultivés une diversité de produits. « Ce projet me tient particulièrement à cœur car il crée des emplois et sort les familles de la pauvreté, le tout en lien avec la nature », indique le chef.

Chez Petit Ogre, la carte change tous les mois, et ce qui fait sa particularité est qu’elle se compose de trois choix, viande, poisson ou végétal. Toujours dans un esprit d’échange, d’épices, de poivre et de voyage. « Cette année, sonne l’année de l’Afrique en France, alors j’ai décidé de proposer des cartes qui mettent l’accent sur ce continent », détaille Jules Niang.

L’ensemble de ces plats se déguste alors dans une ambiance conviviale, cosy, comme un vrai lieu de vie. « C’est un petit restaurant où on s’approprie le lieu, certains de nos clients viennent passer du bon temps, échanger, ils sont comme dans un petit cocon. » Chaque détail est pensé́ : la pochette de cuir, écrin des couverts ; les titres des menus ; les motifs aux murs ; la composition des plats. Les collaborations sont méticuleusement choisies avec des partenaires locaux comme, le sommelier Sébastien le passeur de vin, les ébénistes Cyprien Porte et Axel Basditnugues, ou le studio de design lyonnais Studiotopie.

Petit Ogre vous propose une invitation au voyage entre deux continents, sans quitter la belle ville de Lyon.

  • Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 2858 to the field below: